Forum répertoriant les fiches de fiefs et actes héraldiques du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Marquisat] Aubigny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eléïce de Valten
Super Bibiche
avatar

Messages : 5513
Date d'inscription : 01/11/2014

MessageSujet: [Marquisat] Aubigny   Ven 8 Mai 2015 - 15:18



Héraldisme
Fief Marquisal.
Description du Blason :. [mauvais blason, blason de la ville d'auvigny en Bourbonnais]
Ancien nom : Albiniacum
Devise : -
Actuel Seigneur : Turenne
Ancien Seigneur : -
Nom des habitants :
Seigneuries historiques :
Seigneuries RR octroyées :

Généralités historiques

  • Origine gallo-romaine.
  • A l'époque carolingienne, le territoire était propriété du chapitre de Saint-Martin de Tours.
  • En 1189, Aubigny devint ville royale.
  • Au 15ème, Charles VII, roi de Bourges, donna Aubigny au connétable
  • Jean Stuart de Darnley.
  • La dynastie des Stuart se prolongea jusqu'au 17ème.
  • De In Ville d'Aubigny sur Nerre.
  • La Ville d'Aubigny appellée en Latin Albiniacum, est située sur la Riviere de Nerre, aux Contins de Sologne, en la partie Septentrionale de Berry, à dix ou onze lieues de la Ville de Bourges, en Païs plat, sain et agreable, en belles avenues et beau Païsage. Elle est ceinte de hautes et épaisses Murailles, et de plusieurs Tours, de quatre beaux et eminens Portaux aux quatre Portes, accompagnez de larges et profonds Fossez, de Contrescarpes élevées, et d'un Boulevard à chaque Porte. Il y a quatre Faux-bourgs, et plusieurs Hameaux qui dépendent de la Ville.
  • Le Territoire d'alentour excelle particulierement en Froment et Avoine, du côté du Soleil Levant et des autres côtes en Seigles, Orges et autres menus Grains. Il y avoit autrefois cinq Forêts dans le Territoire et dans la Justice d'Aubigny, trois du côté d'Orient et deux du côté d'Occident.
  • Dans l'Enclos de la Ville est l'Eglise de saint Martin, qui est la seule Paroisse des Faux-bourgs et des Hameaux, tres-bien bâtie et parée de tres-riches Ornemens. Il y a un Prieuré de Chanoines Reguliers de saint Augustin joint à l'Hôtel-Dieu; l'un et l'autre fondé par M. Arnoul Belin, natif de cette Ville, premier Tresorier de la sainte Chapelle de Bourges. Le Château est aussi dans la Ville, commodement bâti et beaucoup plus logeable qu'il ne paroit. Il y a un fort bel Auditoire où se rend la Justice par un Bailly et Lieutenant. Dans l'un des Faux-bourgs est un beau et agreable Convent de Religieux Augustins. La Ville étoit autrefois peuplée et habitée de riches Marchands, de bons Ouvriers et Artisans en Teintures. Cuirs, Serges, Draps et autres Manufactures.
  • Il est assez difficile de marquer précisément le temps que cette Ville a été bâtie, et quel est son premier Fondateur, parce que je n'en trouve rien dans les anciens Titres et Manuscrits. Si nous en croyons la Tradition, Aubigny étoit un Bourg peu à peu bâty au lieu le plus éminent de la Ville, en côtoyant la Riviere de Nerre, par des Ouvriers qui travailloient dans les Forêts voisines; cette conjecture est appuyée sur ce qu'encore à present une des Rues do la Ville est appcllêe la Rue du Bourg-Constant. Cette Terre avoit autrefois ses Seigneurs particuliers. Le Titre du Prieuré de la Chappelle de l'an 1061. fait mention d'Eudes d'Aubigny et d'Achard son Frere, qui comme je le presume, étoicnt descendus des anciens Seigneurs, qui la donnerent au Chapitre de saint Martin de Tours, qui ne la possedoit pas encore bous le Roy Charles le Chauve, duquel j'ay vû un Titre confirmatif de tous les Droits et Possessions de l'Eglise de saint Martin de Tours de l'an 22. de son Regne, qui revient à l'an 862. dans lequel Aubigny n'est pas specifié, mais bien dans une Bulle d'Alexandre III. pour la même Eglise, de l'an 1173. Les Chanoines do saint Martin de Tours voyant la situation avantageuse de ce Bourg, et son augmentation considerable, commencèrent à le faire enclore de Murailles, mais les Rois qui le possederent, et entr'autres Pbilippes Auguste, le tirent entierement renfermer de hautes Murailles, fortes Tours et Port aux, et le tirent fortifier selon que le temps et le lieu le requeroit.
  • Aubigny demeura depuis uni à la Couronne jusques à ce qu'il fut donné en Appanage avec les Comtez d'Evreux, de Beaumont-le-Roger, Meulan, Elampes et Gyem, la Ferté-Aleps et Dourdan, par le Roy Philippes IV. dit le Bel, à Louis de France Chef de la Maison d'Evreux, par Lettres données à Poissy en Avril 1307. qui la donna avec les Seigneuries d'Etampes et de Gyem à Charles d'Evreux son second Fils, et de Marguerite d'Artois son Epouse, par son Testament du 6. Juin 1308.
  • Charles d'Evreux fut conjoint par Mariage avec Marie d'Espagne Comtesse de Biscaye au mois d'Avril 1335. mais étant decedé le 24. 1336. sa Veuve se remaria avec Charles de Valois Comte d'Alencon, Frere puîné du Roy Philippes de Valois. C'est en faveur de cette Comtesse d'Alencon et de Louis et Jean d'Evreux ses Enfans, que le Roy Philippes de Valois reconnut le 29. Août 1347. que le Comté d'Etampes 'et les Seigneuries de Gyem et Aubigny ressortissoient sans moyen au Parlement de Paris.
  • Louis d'Evreux Comte d'Etampes S. de Gyem et d'Aubigny, épousa Jeanne d'Eu Fille de Raoul Comte d'Eu et de Guines, Connétable de France, et de Jeanne de Mello, laquelle lors de son Mariage avec le Comte d'Elampes, étoit veuve de Gautier de Brienne Duc d'Athenes, Connétable de France, tué à la Bataille de Poitiers 13b6. mais n'ayant point d'Enfans, il lit don de ses biens à Jean Duc de Berry par Lettres données à Paris au mois de May 1380. il faut neanmoins que pour quelques causes inconnues ce Don n'ait pas été executé ; car par autres Lettres données à Paris au mois de Novembre 1381. le même Comte d'Etampes donna le Comté d'Etampes et les Châtellenies de Gyem-sur-Loire, de Dourdau, et d'Aubiguy-sur Nerre, à Louis Duc d'Anjou, a la Duchesse sa Femme, à Louis et à Charles leurs Enfans. Trois ans aprez, au mois de Septembre 1M83. ce Comte d'Etnmpes fit une seconde Donation au Duc de Berry de la Châtellenie d'Aubigny et de Gyem, laquelle fut continuée par le Roy Charles VI. par Lettres du mois de Mare 1384. L'année suivante, par accord fait entre la Veuve du Duc d'Anjou Hoy de Sicile et de Jerusalem, tant pour elle que pour Louis et Charles ses Enfans, elle délaissa à Jean Duc de Berry le Droit que pouvoient pretendre ses Enfans aux Comté d'Etampcs, Châtellenies de Gyem, Dourdan, Aubigny et Lunel ; et le Duc de Becry de sa part remit les pretentions qu'il avoit sur la Principauté de Tavente : ce qui fut approuvé par le Roy Charles VI. un mois d'Août do la même année, et ratifié par Louis Comte d'Etampes, par Lettres données a Carcassonne au mois de Septembre suivant.
  • Par la mort du Duc de Berry la Châtellenie d'Aubigny fut réunie à la Couronne, et le Roy Charles VII. en joûissoit lorsque les Anglois entrerent en la Province de Berry. En ce tems Jean Stuart Connétable d'Ecosse, amena au secours de ce Roy des bandes de Gens de pieds, et des Archers à Cheval qu'il entretint plusieurs années à ses frais et dépens, pendant lesquelles il luy rendit de signalez services, vainquit les Anîrlois en plusieurs rencontres, gagna les Batailles de Crevant et de Baugé, au moyen desquelles il releva les affaires de France, et remit aux Francois le courage de se défendre et de chasser les Anglois hors le Royaume. En consideration do ces importans services le Roy Charles VII. luy donna le Comté d'Evreux et la Châtellenie de Concorsault ; et depuis par Patentes données à Bourges le 26. Mars 1422. verifiées au Parlement le penultième de Juillet 1425. il luy transporta à perpetuité, et à ses Hoirs mâles en droite ligne, la Ville, Terre, Chatel et Châtellenie d'Aubigny sur Nerre, sans en rien retenir que la foy et hommage-lige, Ressort et Souveraineté. Ce Seigneur ayant continué ses services, le même Roy n'ayant lors dequoy le recompenser, luy permit, pour marque de sa reconnoissance, d'écarteler ses Armes de celles de France, et de les porter au 1. et dernier quartier de l'Ecu quarré de celles de sa Famille, qui est un Privilege de tout temps estimé tres-particulier, et qui n'« été conferé qu'à ceux qui avoient beaucoup merité de l'Etat, et qui luy avoient rendu de signalez services. Ce Heros magnanime ne cessa de continuer ses proûesses pour le service du Roy jusques à sa mort, qui l'emporta combatant genereusement pour la défense de la Ville d'Orleans, en la Bataille des Harangs. Guillaume Stuart son Frere mourut au même lit d'honneur, qui avoit été jusques alors Compagnon de ses Victoires et de ses Trophées, comme il le fut de sa mort. Ils furent inhume/ en l'Eglise Cathedrale de sainte Croix d'Orleans en la Chappelle de Notre-Dame Blanche, derriere le Chœur, qui est richement ornée de plusieurs Colomnes et Ouvrages de Marbre noir. Ce Seigneur prévoyant sa mort dans les hazards ordinaires de la Guerre, avoit fait son Testament, et fondé en cette Chappelle une Messe haute à perpetuité tous les jours à l'issue de Matines, a laquelle les Enfuns de Chœur doivent assister. La Ville d'Aubigny a été possedée par les Descendans de ce Seigneur jusques a present.
  • Auparavant le Don fait par Charles VII. de la Ville d'Aubigny à Jean Stuart, il y avoit un Siege Particulier du Bailliage de Berry, qui y fut élably par le Roy Philippes Auguste peu aprez l'Aquisition, et les Jugemens s'y rendoient par les Chevaliers et Nobles de la Province, comme le justifie l'Arrêt donné par le Comte de Sancerre l'an 1262. et ainsi Chaumeau s'est trompé quand il avance que Louis XI. avoit mis un Siege Royal à Aubigny. I l s'est pareillement mépris quand il a dit que Charles VIII. donna Aubigny îi Beraud Stuard, et transfera le Siege Royal de la Ville d'Aubigny à Coucorsault, puisqu'il se justifie du contraire par l'Aveu que rendit Etienne de Sancerre Seigneur de Vailly, de Grand-pré et Boiabellc prez Concorsault, qui est passé sous le Seel de la Prevôté de Concorsault et des anciens Ressorts d'Aubigny sur Nerre, pardevant André Cadoûet le 6. Août 1369. et par une Commission que Jean Cadoûet Lieutenant de la Prevôté et Ressort de Concorsault octroya à cet Etienne de Sancerre, le Dimanche aprés la saint Martin d'IIyver 1382. qui est une marque que long-temps auparavant le flegne de Charles Vil. et de Charles VIII. il y avoit Siege Royal des anciens Ressort d'Aubigny étably à Concorsault. J'estime que la Translation du Bailliage et Ressorts d'Aubigny fut faite à Concorsault peu aprez le Don que le Roy Philippes IV. fit à Louis de France, de la Châtellenie d'Aubigny.
  • Le château d'Aubigny-sur-Nère a été bâti à la fin du XVe siècle par Bérault Stuart, neveu de Jean Stuart of Darnley, construction poursuivie par son cousin Robert Stuart of Lennox qui reconstruisit la ville détruite par un incendie en 1512. Le château est aujourd'hui l'hôtel de ville de cette cité berrichonne et abrite le "Musée de la Vieille Alliance".



Architecture civile

  • Petite cité ancienne*.
  • Château des Stuart** 15ème/16ème (MH) : tour* 14ème (IMH) quadrangulaire de l'ancienne enceinte flanquée de 4 tourelles d'angle, aile gauche ; jardin à l'anglaise*, parc.
  • Tour de l'ancienne enceinte Mail Guichard (IMH).
  • Maison "de François Ier" 16ème (MH).
  • Maison "de Jeanne-d'Arc" 16ème (IMH), rue des Dames.
  • Maison (IMH), à l'angle de la rue de l'Eglise et de la rue Pousse-Panier.
  • Maisons 16ème (IMH), rue du Bourg-Coutant.
  • Maison 16ème (IMH), rue Porte-Sainte-Anne.
  • Maison (IMH), rue des Dames et rue Porte-Sainte-Anne.


Architecture sacrée

  • Eglise Saint-Martin** gothique (MH) : nef à 6 travées terminée par un chevet à 3 pans, tour flamboyante ; statues de bois 17ème, peintures 18ème, vitrail 16ème.


Sources :



Nota Bene : * : Notoire - ** : Exceptionnel - IMH : Inscrit Monument Historique - MH : Monument Historique - SI : Site Inscrit - SC : Site Classé

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://biblioheraldique.forumactif.org
 
[Marquisat] Aubigny
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Marquisat] Aubigny
» Le marquisat de l'Ornière
» Quand le Marquisat fait passer les provençaux pour des soumis
» 59 - Yggdrasil - Aubigny-au-Bac
» Moi, ma vie, mes partiels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel Bibichin :: Marches héraldiques de France :: Berry-
Sauter vers: