Forum répertoriant les fiches de fiefs et actes héraldiques du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Seigneurie de Roussillon-en-Dauphiné] Saint Maurice l'Exil

Aller en bas 
AuteurMessage
Eléïce de Valten
Super Bibiche
avatar

Messages : 7458
Date d'inscription : 01/11/2014

MessageSujet: [Seigneurie de Roussillon-en-Dauphiné] Saint Maurice l'Exil   Jeu 17 Mai 2018 - 22:47



Héraldisme
Fief Seigneurial Vassal de Roussillon en Dauphiné.
Description du Blason : De gueules à un saint Maurice à cheval d'or tenant de sa dextre une bannière d'or chargée d'un aigle de gueules, à la bordure d'argent.
Ancien nom : -
Devise : -
Actuel Seigneur :
Ancien Seigneur : -
Nom des habitants : Les Samauritains et les Samauritaines

Généralités historiques

  • Dès le 5ème siècle, le territoire de St Maurice est dépendant des seigneurs de Roussillon. En 1275, un testament de Guillaume de Roussillon (ville principale actuelle du canton de Roussillon) parle de St-Genès et de St-Maurice-l'Exil, ce qui prouve que ces deux communes avaient bel et bien existé. Ce Sire Guillaume de Roussillon mourut au cours de la huitième croisade ainsi que quelques Samaritains qui étaient parti avec lui. Dans les chartes des seigneurs de Roussillon est mentionné au 11ème siècle le nom de « Givret » (château que des seigneurs firent élever en 1250) qui s'écrit actuellement Givray et qui est un quartier de St Maurice l'Exil.
  • Guillaume de Roussillon n'a absolument pas participé à la 8e croisade. Cette croisade a été close le 25 août 1270 avec la mort de saint Louis à Tunis. Par contre il était accompagné de son fils Philippe III le Hardi qui dès son retour en mars 1271 à Paris envisagera de confier une mission spécifique pour la Terre Sainte à un homme digne de confiance. Cet homme sera pour tout un tas de bonnes raisons Guillaume de Roussillon. Le Concile de Lyon de 1274 sous la présence du nouveau Pape, entérina cette petite expédition en Terre Sainte qui n'est en aucun cas une croisade, plus personne n'y croit. Guillaume de Roussillon dont la famille était une des plus puissantes dans le Lyonnais avec celle du Forez accepta bien qu'il est l'aîné et qu'il a charge de famille. Il va mettre un an pour ranger ses affaires, faire un testament et embarquer à Aigues-Mortes courant octobre 1275. Il arrive à Saint-Jean-d'Acre en décembre où il est accueilli par Guillaume de Beaujeu, Grand Maître des Templiers. Voilà la vraie histoire, il disparaît fin 1277...


Vestiges préhistoriques et antiques

  • L'histoire de Saint-Maurice remonte aux premiers siècles de notre ère. Sur l'emplacement de la centrale nucléaire de Saint-Alban, des archéologues ont découvert des objets datant du Ier siècle av. J.‑C. et d'autres objets datant du Ier siècle ap. J.-C.. On a aussi retrouvé une villa romaine la villa Severiaco (villa de Sévère) qui donna son nom à Sivert qui devint ensuite Givret.


Architecture civile



Architecture sacrée



Liens divers, Photos



Sources


Nota Bene : * : Notoire - ** : Exceptionnel - IMH : Inscrit Monument Historique - MH : Monument Historique - SI : Site Inscrit - SC : Site Classé

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://biblioheraldique.forumactif.org
 
[Seigneurie de Roussillon-en-Dauphiné] Saint Maurice l'Exil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seigneurie issue de mérite de Saint Maurice l'Exil (Roussillon)
» Seigneurie issue de mérite de Salaise-sur-Sanne (Roussillon-en-Dauphiné)
» Seigneurie issue de mérite de Sablons (Roussillon-en-Dauphiné)
» [Seigneurie de Charmes] Savigny
» Baronnie de Saint Vallier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel Bibichin :: Marches héraldiques de France :: Lyonnais-Dauphiné-
Sauter vers: