Forum répertoriant les fiches de fiefs et actes héraldiques du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Seigneurie de Turenne] Ligneyrac

Aller en bas 
AuteurMessage
Eléïce de Valten
Super Bibiche
avatar

Messages : 7661
Date d'inscription : 01/11/2014

MessageSujet: [Seigneurie de Turenne] Ligneyrac   Ven 24 Mar 2017 - 15:45



Héraldisme
Fief Seigneurial Vassal de Turenne.
Description du Blason : D'argent aux trois pals de gueules au franc-canton coticés d'or et de gueules de douzes piéces
Ancien nom :
Devise :
Actuel Seigneur : -
Ancien Seigneur : Barahir de Malemort
Nom des habitants : Ligneyracois, Ligneyracoises

Généralités historiques

  • La commune de Ligneyrac est implantée sur un relief très vallonné. Cette situation offre, au détour des chemins et des routes, de nombreuses vues sur la citadelle de Turenne, sur les versants environnants qu’ils soient proches, comme le Massif de la Ramière ou plus lointains comme Uxellodunum à Vayrac et les Monts d’Auvergne par exemple. Le Bourg, dans une configuration proche de celle de Rocamadour, est accroché à la falaise et est dominé par le château. Les constructions sont essentiellement groupées et constituent de nombreux hameaux. Les différentes crêtes de la commune sont ceinturées par un cordon boisé, qui est très présent au niveau visuel, mais qui ne représente que 10 % de la surface communale. La présence d’une activité agricole permet d’alterner agréablement les espaces ouverts et des secteurs boisés offrant ainsi des perspectives sur chaque hameau et des points de vues variés, de quoi vous offrir, au fil des saisons, de belles cartes postales. La commune est largement couverte par les vignes.
  • Le village de Ligneyrac domine l’étroit vallon de la rivière la Tourmente. Il se situe à la frontière entre le Quercy et le Limousin, à 20 kms au sud-est de Brive. D’origine latine, « linearus », le nom de cette paroisse signifie ouvrier qui travaille le lin. Plusieurs cartulaires en font mention entre le 10e et le 12e siècle. Dès le 13e siècle, elle a été le berceau de la famille des Robert de Ligneyrac, qui prend en effet possession du château et de la seigneurie en 1265.
  • En 1265 le vicomte Raymond de Turenne procéda à un échange avec Hugues et Guillaume Robert. Au terme de cet échange, Guillaume et Hugues Robert cédaient au vicomte de Turenne tout ce qui leur appartenait à Montignac près de Turenne. En échange ils reçurent le château et la seigneurie de Ligneyrac. C'est la trace la plus ancienne que l'on retrouve du château de Ligneyrac. En 1265 le château appartient à la famille Robert, devenue "Robert de Ligneyrac". Plusieurs hauts personnages de cette maison y naquirent comme Adhémar Robert, cardinal en 1342, évêque de Lisieux, d'Arras et Archevêque de Sens en 1378; Bertrand Robert de Ligneyrac, évêque de Montauban en 1380; Charles Robert, seigneur de Ligneyrac qui fut chargé par Henri II de la convocation du ban et de la cotisation de la noblesse du Limousin; Françoise Robert de Ligneyrac qui épousa François de Plas de Curemonte et qui fut la grand-mère de la duchesse de Fontanges, éphémère et dernière favorite de Louis XIV; François Robert de Ligneyrac, lieutenant du roi dans la haute Auvergne en 1587 et qui à la tête d'un régiment de 1200 chevaux fut un chaud partisan de la ligue dans laquelle il entraîna toute sa famille. C'est lui qui enleva la reine de Navarre au château d'Agen pour la conduire à Cariât. Le 14 mars 1590 c'est encore lui qui apporta à Henri IV la soumission du duc de Mayenne. Le château fut alors partiellement détruit en représailles de ses prises de positions.



Vestiges préhistoriques et antiques


Architecture civile

  • Château de Ligneyrac : Le château de Ligneyrac fut, dit-on, démoli par les catholiques, comme forteresse des huguenots en 1587, lorsque d'Hautefort, lieutenant de la province, vint faire le coup de main dont la prise de Voutezac fut le premier succès. Du château primitif de Ligneyrac il demeure :
    - Une élégante tour octogonale du XVème siècle, aux fenêtres et linteaux sculptés, flanquée de plusieurs éléments de défense ;
    - Au rez-de-chaussée, une salle d'armes datant du XIIIème siècle, d'environ 100 mètres carrés avec sa voûte de pierre et son sol d'origine. Elle fut jadis ornée d'une cheminée monumentale qui fut démontée et vendue par un précédent propriétaire du château, il y a quelques années ;
    - Un escalier à vis de la même époque éclairé par des meurtrières ;
    - Divers éléments comme un entourage de porte monumental, qui serait selon l'Abbé Poulbrière une ancienne cheminée, surmonté de l'écusson des Robert de Ligneyrac. Un autre écusson, effacé à la Révolution peut-être, orne le dessus de la porte d'accès à la tour.
    - L'entourage et la clé de voûte d'une ouverture qui conduisait jadis à la chapelle du château aujourd'hui détruite.
  • L'environnement du château, et notamment la colline qui se trouve en amont, masquant le château de Turenne que l'on aperçoit pourtant du haut de la tour est d'une exceptionnelle beauté. Le château de Ligneyrac était un poste avancé du château de Turenne commandant la vallée de la Tourmente qu'il domine.


Architecture sacrée

  • L’église Saint-Eutrope est romane dans sa partie la plus ancienne. L’oratoire qui se trouve sur la place (ancien cimetière) appartient au même style. Les quatre évangiles y étaient peints sur le lambris qui tapisse l’intérieur. L'église de Ligneyrac, dédiée à Saint-Cyr et Sainte-Julitte, date du XIIème siècle. A la nef sont accolées quatre chapelles de style ogival.


Sites



Liens divers, Photos



Sources


Nota Bene : * : Notoire - ** : Exceptionnel - IMH : Inscrit Monument Historique - MH : Monument Historique - SI : Site Inscrit - SC : Site Classé

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://biblioheraldique.forumactif.org
 
[Seigneurie de Turenne] Ligneyrac
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Seigneurie de Charmes] Essegney
» [Seigneurie de Charmes] Savigny
» Seigneurie de Cattenom : Theudric Von Strass
» [Seigneurie de Brissac] Quinçé
» Seigneurie de Chaponnay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel Bibichin :: Marches héraldiques de France :: Limousin-et-Marche-
Sauter vers: