Forum répertoriant les fiches de fiefs et actes héraldiques du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Seigneurie de Le Tournel] Salesses

Aller en bas 
AuteurMessage
Eléïce de Valten
Super Bibiche
avatar

Messages : 7395
Date d'inscription : 01/11/2014

MessageSujet: [Seigneurie de Le Tournel] Salesses   Dim 25 Oct 2015 - 17:11



Héraldisme
Fief Seigneurial Vassal de Le Tournel.
Description du Blason : De sinople à un veau d'or et un mouton d'argent affrontés, tous deux langués de gueules, léchant une pierre de sel d'argent.
Ancien nom :
Devise : -
Actuel Seigneur :
Ancien Seigneur : Insanius d'Asylum
Nom des habitants :

Généralités historiques

  • Il semble que Jean d'Agens, fils de Pons II d'Agens et d'Hélix de la Valette-Parisot, ait été seigneur de Salesses au XVème siècle. Il avait un petit château à Salesses.
  • Le mot Salesses, du latin sal, signifie sûrement « lieu où l'on donne du sel aux bestiaux ». L'endroit était jadis un lieu de passage ou de sieste pour les troupeaux qui venaient y manger du sel déposé sur de petits rochers plats à leur portée. Cette coutume est aujourd'hui disparue. Mais naguère les rochers destinés à cet usage étaient blancs au sommet, le sel ayant fait disparaître et arrêtant toute végétation spéciale sur les rochers. Il est à remarquer que divers autres lieux, non seulement du territoire, mais d'ailleurs, portent à peu près la même désignation - « salex, sagès, saguesso » et avaient pareille affectation.
    Le mot Salesses pourrait aussi venir de Salix (saule). Les environs du village sont très marécageux ; il paraît qu'autrefois il y avait beaucoup de saules ; toutefois il n'en existe presque pas aujourd'hui. La première version est selon toute vraisemblance la plus exacte.
    Dans la localité, la dénomination courante du village est Saguésso, ou Las Saguéssos.
  • L'origine des villages se perd dans la nuit des temps. Il n'existe aucune note relative à leur création ou à leur ancienneté. Il est fort difficile partant de savoir d'une façon péremptoire comment et à quelle époque ils ont été fondés. Quel est le premier occupant de ces tristes lieux ! Quel est l'audacieux qui, remontant les vallées, est venu le premier se fixer dans ces contrées désertes, isolées ! Enigme indéchiffrable. Nul ne pénètrera jamais le glacial silence qui plane éternellement sur ces questions !
    Tout porte à croire que les endroits où sont situés ces villages ont été primitivement occupés, durant la belle saison d'abord, par des bergers, des passeurs, qui ont commencé par y établir pour s'abriter, des huttes, des cabanes (peut-être des chasseurs, des pêcheurs). Petit à petit des groupements se sont formés, on a cultivé un coint de terre : il en est résulté ainsi. L'établissement de petits hameaux isolés dont l'agrandissement est ensuite venu successivement d'âge en âge.
    En se rapportant aux déclarations des vieillards, qui n'ont d'ailleurs rien de bien précis, il paraît que les habitations les plus anciennes seraient à Salesses celles des Dubois dits Garrel, Saguen, Bicary, Barjeton.
  • Les vieux se font un devoir de raconter aux jeunes ce qu'ils savent de l'existence des villages. Cette tradition venue jusqu'à nous d'âge en âge peut avoir un fonds de vérité qu'il est impossible de contrôler à l'aide de documents authentiques.
    Aucun des villages n'occuperait aujourd'hui l'emplacement où il se trouvait primitivement. Il serait difficile à dire quel est celui qui est le plus ancien. On croit pourtant que c'est Salesses.
    L'Ouvreleuil dans son histoire du Gévaudan raconte que César réchauffa ses troupes dans la plaine de Montbel et de là se dirigea sur Mercure (Mercoire). Toutefois César n'en parle pas dans ses Commentaires.
    On prétend que le village de Montbel était situé au lieu dit « Lou Mazachi », à un kilomètre du village actuel sur le chemin de Roussials et Châteauneuf, et qu'il occupait les terres aujourd'hui aux sieurs Mercier et Robert. ; le cimetière aurait été tout près le ruisseau du Passadou dans un petit pré appartenant au sieur Marcon. Il paraît même que dans le pâturage de Mercier il se trouverait une grande cloche enfouie dans un marécage, une espèce de grand puits (pouzas). Jadis on entendait une résonance lorsqu'on y projetait des pierres. L'endroit se ferme peu à peu. Il existait une ancienne voie pavée aboutissant à ces lieux et venant de la direction de Salesses au quartier dit « Carreirado del Bédis ».
    Salesses s'appelait le hameau de Mercoire. Il y aurait eu jadis des habitations au quartier appelé « Migno ». Il existait un four à chaux au lieu dit le Chastelet, ainsi que quelques maisons. Les gens de la plaine y apportaient des pierres calcaires, les faisaient calciner, et emportaient ensuite du bois en même temps.
    Dans tous les endroits signalés comme étant l'emplacement d'anciens villages on a trouvé en abondance des vestiges (pierres de taille, briques, poteries, monnaies, ustensiles, etc.) qui semblent bien attester dans ces lieux l'existence d'habitations quelconques.
  • Sous la féodalité, l'ensemble des terres qui composent le territoire de la commune de Montbel ont surement dépendu de différentes seigneuries. Il parait que celle du Roure en posséda la plus grande partie. Une pyramide encore debout au quartier dit la Crous del Ferré, dans la plaine, empreinte de cinq croix gravées dans la pierre, indiquait, dit-on, non seulement la direction des cehmins, mais formait encore le point de séparation de plusieurs seigneuries : Tournel, Laubert, Chateauneuf, Mercoire, Roure, etc.
  • Le village des Salesses était tributaire de l'abbaye de Mercoire - ce lieu banal de tous les seigneurs des environs.
    Par un acte en date de l'année 1226, le village des Salesses fut afforesté à la forêt de Mercoire, en même temps que Pelouze, Belvezet, Chazaux, Grosfau, Cheylard. En 1328 eu lieu entre un certain Booz des Laubies, et Guillaume de Chateauneuf de Randon chevalier de Jalès, une délimitation de divers pacages et notamment des Salesses, devant Bernard de Joyeuse notaire royal à Villefort.


Vestiges préhistoriques et antiques



Architecture civile



Architecture sacrée

  • Pendant longtemps, les habitants de Montbel et autres villages se rendirent à Allenc pour la célébration des cérémonies du culte. Ceux de Salesses allaient quelquefois à l'abbaye de Mercoire ou à Saint-Frézal. Il existait depuis le 12ème siècle une petite chapelle à Montbel où les fidèles se réunissaient pour prier en commun. Cette chapelle se trouvait sur l'emplacement du chœur de l'église actuelle (un lieu de prière était aussi la maison appelée encore Priou, prieuré).


Sites

  • Il est a peu près certain que le pays était autrefois entièrement boisé. On trouve encore dans la plupart des marécages de nombreuses racines d'arbres en décomposition provenant de conifères, de fayards, de Saules, etc. Tout le territoire était couvert d'arbres. La plaine était une haute futaie. Les moines de l'abbaye de Saint-Frézal d'Albuges la défrichèrent en partie les premiers pour y établir des cultures. Il y avait paraît-il une allée magnifique allant de l'Habitarelle au village de l'Altaret et sous laquelle se promenèrent les soldats de du Guesclin au temps de l'invasion anglaise. À une époque inconnue le feu aurait détruit les bois de la plaine.


Liens divers, Photos



Sources


Nota Bene : * : Notoire - ** : Exceptionnel - IMH : Inscrit Monument Historique - MH : Monument Historique - SI : Site Inscrit - SC : Site Classé

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://biblioheraldique.forumactif.org
 
[Seigneurie de Le Tournel] Salesses
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Seigneurie de Le Tournel] Le Chambonnet
» [Seigneurie de Charmes] Essegney
» [Seigneurie de Charmes] Savigny
» Seigneurie de Cattenom : Theudric Von Strass
» [Seigneurie de Brissac] Quinçé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel Bibichin :: Marches héraldiques de France :: Languedoc-
Sauter vers: