Forum répertoriant les fiches de fiefs et actes héraldiques du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Seigneurie de Calvisson] Saint-Dionisy

Aller en bas 
AuteurMessage
Eléïce de Valten
Super Bibiche
avatar

Messages : 7393
Date d'inscription : 01/11/2014

MessageSujet: [Seigneurie de Calvisson] Saint-Dionisy   Dim 25 Oct 2015 - 17:08



Héraldisme
Fief seigneurial de Calvisson
Description heraldique : D'argent à l'olivier arraché de sinople.
Ancien nom :
Devise : -
Actuel Seigneur : Yolanda_Isabel
Ancien Seigneur : Actarius
Nom des habitants : Saint-Dionysiens, Saint-Dionysiennes

Généralités historiques


  • La Vaunage est une assez longue vallée arrosée par la rivière le Rhony. Cette vallée est bordée au Nord et au Sud par de petites montagnes qui ont offert un lieu pour le premier habitat de la région. Les habitants s'établissaient alors sur ce qu'on appelle un oppidum, qu'ils fortifiaient pour assurer leur sécurité. L'un d'eux s'appelle encore La Roque de Viou, qui est resté longtemps un lieu de vigie et de défense, situé à une altitude de 187 m.

  • Il semble bien que, dès l'origine, le village construit sur cet oppidum se soit appelé Veo, ou Veia, ou Viou. Pendant la période de la colonisation romaine, les habitants sont descendus de leur oppidum celtique pour bâtir leurs maisons dans la plaine, autour de la fontaine, et plus tard autour de l'église. Ce n'est que dans une bulle du pape Adrien IV pour l'église de Nîmes (10 décembre 1156), que dans l'énumération des possessions foncières en Vaunage de l'évêque Aldebert et du chapitre de sa cathédrale, on trouve nommée pour la première fois une " ecclesia de S. Dionysio ". Par là, nous apprenons que l'église du village était sous le patronage de S. Denys et que le village portait le nom de son saint patron, Saint Dionisy. Nous savons aussi qu'en 1305, le roi Philippe IV le Bel donna à son ministre, Guillaume de Nogaret, les rentes des villages de la Vaunage, parmi lesquels Saint Dionisy. C'était un petit village puisqu'en 1384 il ne comptait que 4 feux. En 1644, Saint Dionisy était en dépendance du marquisat de Calvisson, et cet état de fait dura jusqu'à la révolution. C'est alors que fut créé le département du Gard, divisé en huit districts, dont celui de Sommières auquel appartint Saint Dionisy. En 1791, le village de Saint Dionisy comptait 60 feux, soit un peu moins de 200 habitants.

  • La première église de S. Denys en Vaunage dut être construite au Xe siècle et fut plusieurs fois reconstruite et agrandie au XIIe siècle. C'était un prieuré qui dépendait de Nîmes. On connaît les noms des prieurs de la fin du XVIe siècle jusqu'à la révolution qui mit fin au culte. Aux XIVe et XVe siècles, le pays connaît de nombreuses disettes et des troubles qui déciment la population. D'autre part, au XVIe siècle, la Réforme se répand dans toute la Province.


Vestiges préhistoriques et antiques

  • Oppidum de la Roque de Viou* : fonds de cabanes de l'âge du Bronze, traces d'habitat du 8ème au 3ème av.J.-C., poterie locale et d'importation, monnaies, autels-foyers, chenets votifs. L'oppidum de Roque de Viou se trouve à 100 m de l'oppidum de nages. Le site a été occupé à trois moments distincts. La première phase se place au 8è et 7è siècle avant J.C. Cette première occupation couvre tout le plateau de Roque de Viou et les premières pentes qui dominent la plaine de la Vaunage. A cette époque, on construit de très nombreuses cabanes en matériaux périssables, dont la base est creusée dans le rocher calcaire. Sur un sol grossièrement battu, on établit le foyer et on entasse dans ces abris des vases à provisions dont l'étude permet d'attribuer la culture des premiers habitants de Roque de Viou à l'extrême fin de l'âge de bronze. Roque de Viou est abandonné au cours de la première moitié du 7è siècle et complètement déserté durant près de 200ans.

  • Vers 380 et 360 avant J.C., se fonde une nouvelle ville sur l'emplacement du précédent groupement de cabanes : Elle est entourée sur trois côtés par un puissant rempart en pierres sèches, jalonné de tours quadrangulaires. A l'intérieur de cette enceinte, on construit des habitations en pierres sèches, dont le plan quadrangulaire sera peu à peu complété par des cloisons et des ajouts de divers types. La seconde ville de Roque de Viou sera occupée moins d'un siècle : En effet, vers 290 et 280 avant J.C., la ville est entièrement abandonnée sans brutalité et d'une manière concertée.

  • La population va fonder un nouvel oppidum sur le site voisin de Nages. Vers 25 avant J.C., un groupe de quelques bâtiments, dont la fonction exacte nous échappe encore, mais qui font certainement partie d'un édifice public, seront construits en dehors de l'enceinte du 4è siècle. Leur vie sera courte puisque leur destruction interviendra avant 50 après J.C. cette troisième étape, qui appartient au début de la période gallo-romaine, ne correspond pas à un habitat sur l'oppidum de Roque de Viou, et, de ce fait, apparaît comme une réoccupation particulière et isolée.

  • Après cette ultime manifestation de vie, le plateau de Roque de Viou, ne sera plus habité : Il retournera à la nature et sera en partie cultivé durant tout le moyen âge. Il se peut néanmoins qu'un village médiéval se soit établi à proximité de l'ancienne forteresse : Son nom, qui est Roque de Viou, est en effet attesté à plusieurs reprises dans des cartulaires et sur des cartes, où sa localisation, entre nages et saint Dionisy, correspond à l'oppidum protohistorique. Mais la recherche archéologique n'en a pas, pour l'instant, retrouvé la moindre trace.



Architecture civile




Architecture sacrée

  • Eglise d'origine 12ème, reprise au 17ème.


Liens divers, Photos


Sources



Nota Bene : * : Notoire - ** : Exceptionnel - IMH : Inscrit Monument Historique - MH : Monument Historique - SI : Site Inscrit - SC : Site Classé

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://biblioheraldique.forumactif.org
 
[Seigneurie de Calvisson] Saint-Dionisy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Seigneurie de Coron] Saint-Paul-du-Bois
» [Seigneurie de Calvisson] Saint-Cosme
» [Seigneurie de Remiremont] Saint Etienne lès Remiremont
» [Seigneurie de Roanne] Saint Romain la Motte
» [Seigneurie de Cessenon] Saint-Nazaire de Ladarez

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel Bibichin :: Marches héraldiques de France :: Languedoc-
Sauter vers: