Forum répertoriant les fiches de fiefs et actes héraldiques du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Seigneurie de Le Tournel] Le Chambonnet

Aller en bas 
AuteurMessage
Eléïce de Valten
Super Bibiche
avatar

Messages : 7098
Date d'inscription : 01/11/2014

MessageSujet: [Seigneurie de Le Tournel] Le Chambonnet   Dim 25 Oct 2015 - 16:51



Héraldisme
Fief Seigneurial Vassal de Le Tournel.
Description du Blason : D'argent à trois têtes de Maure de sable bandée d'argent surmontées en chef d'une tête de corbeau au naturel.
Ancien nom :
Devise : -
Actuel Seigneur : Corbeaunoir = Liloïe
Ancien Seigneur : -
Nom des habitants :

Généralités historiques

  • Le Château du Chambonnet est construit vers la fin du XIIIe siècle au pied de l'imposante crête montagneuse du Mont Lozère, en bordure de l'ancienne voie Régordane – un important axe de communication entre le nord et le sud qui date de l'époque romaine.
  • Sa première mention dans les archives remonte à 1319, le propriétaire de l'époque étant un dénommé Nicolas Vincent. Le château passe ensuite entre les mains de Guillaume Vincent, un noble. A ce dernier succèdent alors Pierre et Jean Blau, les seigneurs de Trouillas, qui en 1375 choisissent de céder le château et ses terres au notaire Jean Dupasseur qui, de par son mariage avec Helix de Rotonde, est apparenté à la famille Hérail de Brésis.
  • En 1383, Le Chambonnet devient la propriété de la famille De Sarrazin suite au mariage de Pons de Sarrazin avec Mabille Billet, petite-fille du notaire.
    La famille De Sarrazin trouve ses origines dans le sud. Son blason, dont plusieurs versions sont toujours présentes dans le château, est composé de trois têtes de Maure, à l'image des armoiries de Sicile.
    Selon la petite histoire, les girouettes en forme d'étoile de David seraient un souvenir rappelant la participation de la famille aux Croisades.
  • En 1589, une extension est construite à l'arrière. Les fortifications et ouvrages défensifs semblent y avoir été relégués au second plan, comme en témoignent les fenêtres de plus grande taille et l'absence de meurtrières et de mâchicoulis.
    Au-dessus d'une porte intérieure située au 1er étage, on peut voir une pierre commémorative : « NOBBLE PIERRE DE SARRAZIN A FAIT FAIRE LE PRESENTE OEVVRE EN 1589 ».


Vestiges préhistoriques et antiques

  • Le château fort de Brésis fut sans doute bâti sur une ancienne villa romaine.


Architecture civile

  • Château du Chambonnet antérieur au 14ème, [restauré au 19ème] : façade principale à fenêtres à meneaux, flanquée de 2 tours rondes, terrasse.
  • Le château est un bâtiment rectangulaire, flanqué de deux tours à l'avant. Il comprend un rez-de-chaussée, deux étages et un grenier. A chaque étage, un couloir central traverse le château sur toute sa longueur, avec de part et d'autre quatre pièces – deux à l'avant et deux à l'arrière. La cage d'escalier est située sur un des côtés du couloir. Chaque étage renferme un appartement à part entière.
  • Derrière le château, une écurie. Et sur la face nord-est, une grange de grande taille est visible.
    Château fort de Brésis et abords* (IMH et SI) : vestiges 9ème, 12ème, 13ème sur un éperon rocheux ; donjon imposant (en cours de restauration).


Architecture sacrée

  • Eglise de Ponteils, citée au 12ème.
  • Eglise Saint-Antoine de Pesses* Chapelle Saint-Jean, dans le château de Brésis.


Sites

  • Les Grottes de Trabuc
  • Le Bois de Païolive : Superbe région calcaire regorgeant de groupes de rochers aux formes découpées, sans oublier une vue impressionnante sur les gorges du Chassezac.
  • La Garde Guèrin : Ancienne place forte. De la tour du Château de La Garde Guèrin l'on peut jouir d'une superbe vue sur les environs et sur les gorges du Chassezac. Au Moyen Age, ce village hébergeait des chevaliers et leurs familles, ces derniers pouvant être loués en tant que garde du corps par les voyageurs en route vers Le Puy.
  • Bel environnement de montagnes boisées*.
  • Vallée de la Cèze, rives de la Conne.
  • Forêt domaniale, bois de Longuefeuille.
  • Truc de Cartades (997 m), truc du Samblonnet (993 m), cime de la Draille (1506 m).
  • Col de Rabusat (1099 m).
  • Nombreux points de vue* sur les Cévennes et le mont Lozère.


Liens divers, Photos


Sources


Nota Bene : * : Notoire - ** : Exceptionnel - IMH : Inscrit Monument Historique - MH : Monument Historique - SI : Site Inscrit - SC : Site Classé

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://biblioheraldique.forumactif.org
 
[Seigneurie de Le Tournel] Le Chambonnet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel Bibichin :: Marches héraldiques de France :: Languedoc-
Sauter vers: