Forum répertoriant les fiches de fiefs et actes héraldiques du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Baronnie] Ganges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eléïce de Valten
Super Bibiche
avatar

Messages : 5493
Date d'inscription : 01/11/2014

MessageSujet: [Baronnie] Ganges   Dim 25 Oct 2015 - 15:58



Héraldisme
Fief Baronnal.
Ancien nom :
Devise : -
Description heraldique : D’azur à la bande d’or, accompagnée en chef d’un lion passant de même, armé et lampassé de gueules. (Famille de PIERRE)
Actuel Seigneur : Enduril
Ancien Seigneur :
Nom des habitants : Gangeois, Gangeoises
Seigneuries historiques :

Seigneuries RR octroyées :


Généralités historiques

  • « Le mot Cévennes est formé de deux mots phéniciens qui signifiaient le rocher des richesses (Ceiph-haven, et par contraction Ceiph'ven). La ville même qui en est comme la clef et qui se trouve située au confluent de la rivière de la Vis et de l'Hérault, précisément à l'endroit où la montagne s'ouvre pour donner passage vers St Laurent le Minier et Surmine (Sumène), s'appelle Ganges dont le nom exprime littéralement le lieu qui renferme le trésor, ganzi. C'est sans doute de ce mot que nous avons fait Ganges. On peut faire à l'occasion du nom de Ganges une remarque assez singulière. Le nom de la ville se trouve écrit en latin Agantippus, qui n'est que le même mot hébreu ganzi revêtu de son article initial et de sa désinence entière, de cette manière : ha-gan-zibbô, ce qui veut dire mot à mot : l'enclos qui renferme l'or. Ainsi le nom latin confirme l'éthymologie et montre les changements que le temps a opéré tant sur le mot hébreu ou phénicien ganzi que sur le mot moderne Ganges. Au reste ce que je dis des fouilles qui ont été faites dans les montagnes des Cévennes par des peuples anciens vient d'être confirmé par un fait authentique. Un particulier de Ganges, en faisant exploiter une mine de fer dans la montagne appelée Mont-Méjan, avant avoir creusé très avant dans un terrain qu'il croyait vierge, a trouvé des ouvrages et des outils qui ont visiblement appartenu à des siècles antérieurs. On n'a point jusqu'ici atteint les mines d'or : elles apparaissent devoir être placées très loin dans la profondeur des montagnes. » In Antoine Fabre d'Olivet, La langue d'Oc rétablie.
  • La naissance de Ganges se perd dans la nuit des temps. Les premiers peuples connus qui ont habité le canton de Ganges furent les Volques Arécomiques. L'existence de la ville de Ganges au temps des Césars est attestée par des tombeaux, poteries, et monnaies gallo-romaines trouvés à la gare et dans la ville. Le vieux Ganges était un village médiéval entouré de murailles. A l'emplacement des halles actuelles se dressait le château construit sur l'emplacement et avec les matériaux de l'ancienne Oppida gallo-romaine. A côté du château se trouvait l'église dédiée à Saint-Pierre. Ganges achète peu à peu ses libertés et franchises. Le véritable essor de la ville se situe aux 16ème et 17ème siècles au moment où, profitant de son organisation communale, de sa situation géographique privilégiée, Ganges est devenue une ville, un centre urbain qui préfigurant l'avenir brillant qui sera le sien durant des décennies.
  • La première occupation connue est celle des carthaginois dans Aganticum (place du trésor). C'était un comptoir pour rassembler des minerais (fer, plomb, argent, or). Plus tard des celtes, les volques aréconiques, y érigèrent un oppidum. Ce fut ensuite une halte sur la route du sel et des chemins de transhumance. Jusqu'en 1270, la ville était sous la domination d'un seigneur. Par la suite la ville acquit des franchises qu'elle garda jusqu'à la révolution. Au XIV° siècle la ville fut anéantie par les Routiers commandés par Seguin de Badafol, séquelle de la guerre de cent ans.
  • Centre traditionnel de fabrication de bas, autrefois de soie (abondance de mûriers) maintenant de nylon.
  • Ville natale du poète Fabre d'Olivet et du chimiste Planchon, qui sauva la viticulture du phylloxéra.


Vestiges préhistoriques et antiques

  •      Grotte sépulcrale du Capelan (âge du Bronze).
       
  • Grottes préhistoriques de La Salpétrière, Les Baumelles, Las Lecos, Noviant, Dugou, La Cuillère, mas de la Jarre, des 2 Avents.
       
  • Tombes romaines à la Gare.
       
  • Habitat romain au Tirondel.



Architecture civile

  •     Tour de l'Horloge, ancien beffroi 17ème : campanile en fer forgé, cloche 1531.
       
  • Maisons 16ème et 17ème.
       
  • Passages voûtés.


Architecture sacrée

  •     Eglise Saint-Pierre détruite en 1560, reconstruite en 1865 : tableau de l'Assomption 18ème ; tableau de saint Pierre, de Bestieu d'après Ranc 1830 ; tableau de saint Pierre, de Bestieu, tableau de Simon, signé Bestieu d'après Bourdon 1830 ; dalmatiques, chasubles, chapes 18ème ; orgues* 1869 de Puget, restaurés.
       
  • Temple protestant octogonal 1851.


Sites



Liens divers, Photos



Sources



Nota Bene : * : Notoire - ** : Exceptionnel - IMH : Inscrit Monument Historique - MH : Monument Historique - SI : Site Inscrit - SC : Site Classé

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://biblioheraldique.forumactif.org
 
[Baronnie] Ganges
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Baronnie] Ganges
» [Baronnie] Beaucouzé
» Baronnie de Montauban d'Ouvèze
» la neuvieme baronnie
» Très-Saint Flouffe de la Baronnie de La Tour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel Bibichin :: Marches héraldiques de France :: Languedoc-
Sauter vers: