Forum répertoriant les fiches de fiefs et actes héraldiques du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Baronnie] Canilhac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eléïce de Valten
Super Bibiche
avatar

Messages : 5493
Date d'inscription : 01/11/2014

MessageSujet: [Baronnie] Canilhac   Dim 25 Oct 2015 - 15:56



Héraldisme
Fief Baronnal.
Description du Blason : D'azur au lévrier rampant d'argent, colleté de gueules, à la bordure componée d'argent et d'azur.
Ancien nom : Montaigut
Devise : -
Actuel Seigneur :
Ancien Seigneur : -
Nom des habitants : Canilhacois, Canilhacoises
Seigneuries historiques :
Seigneuries RR octroyées :



Généralités historiques

  • Les barons de Canilhac possèdent toute la région de la Canourgue: Banassac, Saint Germain du Teil, Les Salces, Les Hermaux. Ils ont un château en Rouergue : Saint Laurent d'Olt, sur l'éperon rocheux qu'encercle le Lot. Leur vraie capitale est la Canourgue. La baronnie tomba plusieurs fois en quenouille et la succession se fit par les femmes : on eut tout à tour les Beaufort-Canilhac (à l'époque, XIVieme siècle, la famille a un cardinal, archevêque de Toulouse, et un évêque, celui de Maguelone); puis les Montboissieu-Canilhac, condamnés pour brigandage sous Louis XIV, non exécutés ; A la mort du dernier Canilhac, Philippe, Lieutenant-général du roi en Languedoc en 1720, les terres sont dépecées et vendues.
  • La légende : Ermengarde, douce et vertueuse, avait épousé le Seigneur de Montaigut, Geffroy, maître de ces lieux, avare et cruel. Il partit un jour à la quête d'une nouvelle aventure. Ermengarde, gardée par deux chiens fidèles, fit pendant son absence prospérer les affaires du château. Bientôt Geffroy revînt, malade et vieilli, mais désireux surtout de s'emparer de la fortune accumulée par sa femme. Un soir que la dame filait tranquilement en sa chambre, il apparût l'œil haineux et la dague au point. Ermengarde tomba pâle et livide. Geffroy croyant l'avoir tuée la fit porter dans un tombeau situé dans les sous-sols du château. Il fouilla coffres et cachettes à la recherche du trésor, mais en vain. Un serviteur fidèle retrouva, grâce au flair des chiens, le corps de l'épouse qui n'était qu'évanouie. Il la ramena dans sa chambre. Le soir Ermengarde accompagnée de ses chiens alla frapper à la porte de la chambre du seigneur. Stupéfait, il voulût s'élancer contre celle qu'il croyait morte, mais les bêtes plus rapides eurent tôt fait de lacérer les chairs du seigneur. Son corps déchiqueté fut porté sur la terrasse du château et fut vite dévoré par les vautours. Ermengarde fit deux parts de sa fortune, à côté du château elle fit construire l'église et de l'autre portion elle dota les filles de ses serviteurs fidèles. Bien entendu, elle n'oublia pas ses deux chiens qui moururent de vieillesse ; Prenant pour emblème sur son écu : deux chiens liés ensemble, "Duos canes ligati" de là, dérive le nom de Canilhac qu'Ermengarde choisit à la place de celui de Montaigut.


Vestiges préhistoriques et antiques

  • Présence de vestige gallo-romain.


Architecture civile

  • Château fort
    Construction probable au 12e siècle pour les barons de Canilhac seigneurs d'une des huit baronnies du Gévaudan qui dépendaient alors du roi d'Aragon. L'implantation du château est remarquable, sur les bords d'un plateau en surplomb d'une large vallée. Entourée de falaises, il était accessible uniquement par le sud est. Le Donjon comporte 3 salles dont les planchers à structure bois reposaient sur des retraits successifs de la maçonnerie. La salle basse est voûtée. Dans la salle haute s'élève une cheminée en pierre rouge dite la "cheminée du capitaine".
  • Four communal :
    Le village de Canilhac possède un four banal.
  • Le village de Canilhac est posé sur un mamelon entre deux profonds ravins et un étroit plateau qui relie vers le sud aux dernières falaises du Causse de Sauveterre. A vol d'oiseau, le Lot n'est guère qu'à deux km au nord : la rivière fait là une courbe comme pour s'infléchir et se rapprocher du fief qui donna leur nom aux antiques barons; et 4 km en aval ses eaux font respectueusement le tour de l'éperon schisteux de St-Laurent, où se dressait un second château, plus avenant, résidence habituelle des seigneurs.


Architecture sacrée

  • La croix de Canilhac
    Très belle croix qui domine la vallée. Au centre se trouve gravée une croix hospitalière [~ de Malte] à 8 pointes.
  • Église paroissiale Saint-Vincent
    Belle église (XIIè siècle) de campagne entourée de son cimetière. Cet édifice de type roman, était l'ancienne chapelle du château de Canilhac. Côté architecture, nous retrouvons une nef à 3 travées voûtée en plein cintre, enfeu gothique, abside à 5 pans en cul-de-four, chapiteau et blason sculptés des barons de Canilhac, clocher à flèche. Sur le mur du cimetière : pierre à figure humaine fruste.
  • Statue de St Vincent de Canilhac :
    Statue assez mystérieuse semble gauloise ou celtique. C'est un bloc de calcaire assez mal équarri, de 66cm de haut.


Sites



Liens divers, Photos


Sources


Nota Bene : * : Notoire - ** : Exceptionnel - IMH : Inscrit Monument Historique - MH : Monument Historique - SI : Site Inscrit - SC : Site Classé

Merci à Lakhdar Shaggash

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://biblioheraldique.forumactif.org
 
[Baronnie] Canilhac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Baronnie] Canilhac
» [Baronnie] Beaucouzé
» Baronnie de Montauban d'Ouvèze
» la neuvieme baronnie
» Très-Saint Flouffe de la Baronnie de La Tour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel Bibichin :: Marches héraldiques de France :: Languedoc-
Sauter vers: