Forum répertoriant les fiches de fiefs et actes héraldiques du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Comté] Chauvigny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eléïce de Valten
Super Bibiche
avatar

Messages : 6292
Date d'inscription : 01/11/2014

MessageSujet: [Comté] Chauvigny    Jeu 3 Sep 2015 - 17:58



Héraldisme
Fief Baronnal élevé en Vicomté élevé en Comté.
Description du Blason : D'argent à cinq fusées et deux demies accolées de gueules et posées en fasce.
Ancien nom : -
Devise : -
Actuel Seigneur : Ancelin_herbst
Ancien Seigneur : Tibo ; Stannis
Nom des habitants :
Seigneuries historiques :

Seigneuries RR octroyées :

  • .


Généralités historiques

  • .


Vestiges préhistoriques et antiques

  • .


Architecture civile

  • .


Architecture sacrée

  • .


Liens divers, Photos

  • .


Sources

  • .


Nota Bene : * : Notoire - ** : Exceptionnel - IMH : Inscrit Monument Historique - MH : Monument Historique - SI : Site Inscrit - SC : Site Classé

_________________


Dernière édition par Eléïce de Valten le Ven 1 Sep 2017 - 0:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://biblioheraldique.forumactif.org
Eléïce de Valten
Super Bibiche
avatar

Messages : 6292
Date d'inscription : 01/11/2014

MessageSujet: Re: [Comté] Chauvigny    Jeu 3 Sep 2015 - 17:59

Fal Le Fossoyeur a écrit:
9 octobre 1453,

Le Comte Fal Le Fossoyeur, ému, pénétrait dans la grande salle du château où il allait à nouveau mener une cérémonie d’anoblissement.

Il vit que la salle était remplie et fût content de voir cette assemblée.
Après quelques instants le Comte prit la parole.


Peuple du Poitou, nous voici réunis en ce jour de fête, pour récompenser Sieur Tib0, conseillier du Poitou.

Le Comte fît un petit signe à Sieur Tib0 de s’approcher de lui…

Moi Comte Fal Le Fossoyeur ai décidé d’anoblir Sieur Tib0 Baron de Chauvigny.
Cette nomination intervient à la suite de son formidable travail de juge au sein du comté, et cela depuis sa création!
Il a de plus toujours protégé les intérêts du Poitou dans la plus grande droiture qu'un homme puisse avoir.

Le Comte pris sa plus belle plume pour apposer sa griffe sur le parchemin Comtal.
Après avoir mis le sceau Comtal sur le parchemin, qui le rendait officiel à présent.
Le Comte remit le parchemin à Sieur Tib0, Baron de Chauvigny.


Monsieur le Baron de Chauvigny, prenez soins de votre domaines, défendez nos valeurs, protégez vos gens et priez Dieu qu’il vous accorde ses grâces.

Le Baron Tib0 se releva et remercia le Comte pour son anoblissement et les terres qu’il lui avait remis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://biblioheraldique.forumactif.org
Eléïce de Valten
Super Bibiche
avatar

Messages : 6292
Date d'inscription : 01/11/2014

MessageSujet: Re: [Comté] Chauvigny    Jeu 3 Sep 2015 - 17:59

Citation :

A tous présent et advenir salut.

En vertue des pouvoirs qui m'ont esté conférés par Messire Jehan de Malpertuis, dict Montjoy, Roy d'Armes de France, nous Anthony de Massigny, dict Temple, Maréchal d'Armes de France, après consultation du tribunal héraldique, validons et contresignons les procédures de destitutions demandées par le Comte Faooeit.

Les sieurs Weed_max, Tib0 et Akxos, se voient donc réduits à l'estat de roture pour violation d’allégeance et de service envers leur Comté.
A dater de ce jour, ils sont donc déchus de leurs privilèges de nobles et des avantages afférents.

Leurs terres de de Rochefort, de Chauvigny et de Lusignan, redeviennent propriétés du Comté du Poitou et pourront à nouveaux estre offertes en remerciements.

Faict le neuvième de juillet de l'An de Grasce Mil Quatre Cent Cinquante Quatre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://biblioheraldique.forumactif.org
Eléïce de Valten
Super Bibiche
avatar

Messages : 6292
Date d'inscription : 01/11/2014

MessageSujet: Re: [Comté] Chauvigny    Jeu 3 Sep 2015 - 18:00

Citation :
    A tous présent et advenir salut.

    Nous, Anthony de Massigny, dict « Montjoye », Roy d’Armes de France, après consultation du collège héraldique, validons et contresignons la procédure d'anoblissement suivante proposée par Messire Haverocq Chénanguène, dict « Elra », Comte du Poitou :


  • Messire Baillant est élevé au titre de Baron de Mauléon; ses armes seront « de gueules au lion d'or, à la bordure cousue d'azur besantée de huit pièces ».


  • Messire Stannis est élevé au titre de Baron de Chauvigny; ses armes seront « d'argent à la fasce fuselée de cinq pièces de gueules, surmontées d'un lambel de six pendants ».


Nous actons de plus l’octroy du fief de retraite de Messire Haverocq Chénanguène, dict « Elra », qui reçoit en sa charge, après sa mise en retraite du Conseil Comtal du Poitou le Comté de Montaigu.
Ses armes seront « de vair au griffon de gueules, armé, becqué et lampassé d'or ».


Faict le quatorzième de Juin de l'An de Pasques Quatorze Cent Cinquante Cinq,
à Sainct-Anthoine-le-Petit.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://biblioheraldique.forumactif.org
Eléïce de Valten
Super Bibiche
avatar

Messages : 6292
Date d'inscription : 01/11/2014

MessageSujet: Re: [Comté] Chauvigny    Jeu 3 Sep 2015 - 18:00

Stannis a écrit:

Pendant que les allégeances étaient échangées entre le Comte et la nouvelle anoblie, Stannis avait procédé à l'habituel changement de tenue, se débarrassant prestement de son tabard héraldique et de ses caducées, les donnant au serviteur qui venait de lui accrocher la lourde cape de Chauvigny dans le dos, lequel resta après à son côté. Dans le même temps, le second serviteur "officiel" lui avait remis sa couronne, et l'homme en gris qui portait avec précaution un blason surnuméraire, toujours voilé, s'était approché de lui, jusqu'à arriver à son côté, légèrement en retrait. Tout était en place, pour de bon maintenant. Chaque personnage de ce tableau mouvant, qui se peignait devant les yeux de tous à vitesse réelle, était au bon endroit... Ne restait plus que lui, qui devait encore jouer son rôle maintenant. Une grande inspiration, et c'était parti... Saisissant précautionneusement l'écu voilé que portait le serviteur en gris, qui avait été dissimulé parmi ceux qui étaient réellement là pour porter de nouveaux blasons, il en fit enlever le masque, révélant ainsi à ceux qui se trouvaient plus avancés que lui dans la salle - rien que la noblesse, donc, vu où il se trouvait - le blason de son fief de Chauvigny, parcouru par une étrange fêlure en fourche. S'avançant à grands pas, cependant empreints d'une lenteur solennelle, jusqu'au au pied du trône, il lâcha l'écu sur le sol, face en l'air et orienté vers le Comte, où il se brisa en trois fragments, dans un grand bruit de métal. En fait, il avait été brisé d'avance, pour que l'effet soit garanti, mais il était inutile de le préciser, n'est-ce pas? On pouvait bien se permettre ainsi une petite vanité, après tout.

Comte, j'ai une bonne nouvelle pour vous. La division que vous déploriez lors de votre petit discours va probablement s'arrêter plus tôt que vous ne l'espériez. Dès maintenant, en fait, puisque la seule voix discordante va s'éteindre. Que puis-je en effet faire d'autre, quand accomplir mes devoirs ne bénéficie pas au Comté? Quand, malgré mes conseils, la justice est rendue avec la plus parfaite iniquité? Quand en appelant à la levée d'une armée, par devoir de protection de l'honneur d'un Comté vassal de la France, je ne trouve en face de moi que dédain et insultes? Quand enfin par loyauté je donne mon conseil en dépit de ce que je sais y gagner, et sans doute également en dépit du bon sens, et que je m'entends en retour taxer de félonie, avec l'approbation muette de la Comtesse? Est-ce donc que la noblesse doit maintenant céder sa fonction à un rôle purement décoratif, où elle n'aurait droit à la moindre influence? Je ne peux accepter cela. Je ne trouve pas ma place en pareille noblesse.

La première scène s'achevait sur cette voix vibrante, alors que la sueur perlait déjà sur son front d'avoir tant parlé d'un trait, si fort. La suivante allait commencer maintenant... Enlevant sa couronne, et la tenant des deux mains légèrement au-dessus de son visage de sorte qu'elle puisse prendre au mieux la lumière, il resta à l'observer quelques secondes. Puis, baissant les bras, et l'observant comme pour la première fois, reprenant la parole d'une voix toujours aussi claire, si moins sonore. Chose rare pour le Baron, on pouvait déceler, à condition d'y prêter une oreille attentive, un fond d'émotion dans la voix... Il n'était guère aisé de se séparer de quelque chose que l'on avait tenu pour sien pendant plus de dix années.

Je ne renouvellerai donc pas, vous l'avez compris, l'allégeance pour mon fief. J'irai même plus loin, car ne voulant pas léser en quelque façon que ce soit ses habitants, je le rends à compter de ce jour au Comté du Poitou. Les lieux ont déjà été vidés, vous pourrez donc envoyer vos intendants en reprendre le contrôle dès demain... Ou même dès ce soir, pour ce qu'il m'importe. Il m'auront bien servi...

Se saisissant maintenant d'une poigne plus ferme de sa couronne - soigneusement confectionnée pour l'occasion par un orfèvre de génie, là encore coût de sa vanité, qui lui inspirait cette sortie - Chauvigny exerça une torsion violente sur le cercle de métal, jusqu'à ce que celui-ci se rompe finalement, d'abord en un, puis en deux endroits, quelques pierres se décrochant au passage pour aller rouler dans la pièce alors que le poitevin contemplait d'un air songeur les deux moitiés de l'ornement brisé. Puis les envoya rejoindre les restes de l'écu qui se trouvait aux pieds de l'estrade sur laquelle était juchée le Comte. Avant se parler de nouveau, en se saisissant dans le même temps des deux caducées qu'il avait provisoirement donnés à l'un de ses serviteurs, tandis que les autres s'étaient promptement écartés du chemin une fois leur tâche accomplie, la main parcourant distraitement ces objets dont il connaissait chaque fêlure, chaque défaut du bois, à les avoir tant portés, tandis qu'il égrenait la suite de son discours, laborieusement, presque, maintenant, comme si le poids de son acte s'abattait pleinement sur lui.

Aussi vais-je rendre ces caducées dont d'aucuns ici m'ont accusé, ouvertement ou non selon la lâcheté et la déraison de chacun, d'user à des fins personnelles. Bien que n'ayant cure des propos malveillants de tels individus, le prestige de la fonction, de par son origine royale, je réaffirme ici avoir toujours été fidèle au serment prêté à mon entrée en fonction. C'est d'ailleurs en partie celui-ci qui m'a contraint à l'action de ce jour, puisque j'ai juré alors de défendre les droits d'une noblesse dont je ne faisais pas encore partie, mais aussi d'en sauvegarder le haut mérite. Et puisque le Poitou a préféré le calme d'une médiocrité silencieuse aux éclats sonores du haut mérite, conspuant toute voix discordante, je vais respecter ce choix de la seule manière que je puisse accepter.

Les caducées furent alors lancés eux aussi, un peu plus haut, atterrissant directement aux pieds du Comte sur l'estrade. Le symbole d'une fonction royale ne méritait pas moindre place, estimait-il alors que le tabard suivait le même chemin.

Je pense donc en avoir fini... Il me semble qu'il n'y a clairement plus de place ici pour moi. Pour ce qui est du reste de la cérémonie... La Maréchale d'Armes ayant charge de cette marche, la Pair de France Morgwen d'Arduilet, prendra ma suite, elle a été prévenue, et devrait être sur place d'une minute à l'autre. D'ici son arrivée, aucun serment ne saurait être considéré comme valide, évidemment.

Sur ces mots, l'ancien Baron fit demi-tour, remontant d'un pas décidé le riche tapis, celui-la même qu'empruntait le Comte à son arrivée publique, puis dégrafant après quelque pas la lourde cape brodée des armes du fief abandonné, la laissant choir sur ses talons, alors qu'il poursuivait son chemin, chaque pas résonnant sourdement. Maintenant battait sur ses talons la cape azuréenne de son Ordre, alors qu'il arrivait, le regard toujours fixé droit devant lui, à hauteur de la grande porte, se courbant sur les battants pour qu'ils lui livrent finalement passage. Une sortie par la grande porte... Ne méritait-il donc pas au moins cela?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://biblioheraldique.forumactif.org
Eléïce de Valten
Super Bibiche
avatar

Messages : 6292
Date d'inscription : 01/11/2014

MessageSujet: Re: [Comté] Chauvigny    Jeu 3 Sep 2015 - 18:01

Citation :
    A tous ceux qui la présente liront ou se feront lire,

      Nous, Eléïce de Valten di Maggio et d'Astralgan, Maréchal d'Armes de France, dicte Phylogène, en vertu du blanc seing du 19 juin 1462 acté par Montjoie, faisons savoir,

      Qu'après recherches héraldiques dûment entérinées, il apparait que le blasonnement du fief de Chauvigny, mouvant du Comté de Poitou est incorrect et qu'il existe un blasonnement historique.

      Que l'écu se référant au dict fief était ainsi décrit, "d'argent à cinq fusées de gueules accolées et rangées en fasce, surmontéee d'un lambel de six pendants de sable", soit après dessin :



      Qu'en vertu des lois et coutumes héraldiques, procédons à correction héraldique.

      Les armes du fief de Chauvigny sont à présent ainsi décrites, " d'argent à cinq fusées et deux demies accolées de gueules et posées en fasce." , soit après dessin :





    Ainsi validons et contresignons le deuxième jour du mois de décembre de l'an de grasce mil quatre cent soixante deux.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://biblioheraldique.forumactif.org
Eléïce de Valten
Super Bibiche
avatar

Messages : 6292
Date d'inscription : 01/11/2014

MessageSujet: Re: [Comté] Chauvigny    Jeu 3 Sep 2015 - 18:01

Citation :
    A tous ceux qui la présente liront ou se feront lire,

      Nous, Eléïce de Valten di Maggio et d'Astralgan, Maréchal d'Armes de France, dicte Phylogène, en vertu du blanc seing du 19 juin 1462 acté par Montjoie, faisons savoir,

      Que, conformément aux textes et coutumes héraldiques, faisons acte de la demande de Messire Pandémie Herbst*, Comte sortant de Poitou, quant à l'octroi à son bénéfice d'un fief de retraite, au terme d'un mandat plein de régnant.

      Qu'après recherches héraldiques dûment entérinées, le fief de Chauvigny est bien fief mouvant du Comté de Poitou.

      Qu'après consultation d'armoriaux, l'écu se référant au dict fief est ainsi décrit, "d'argent à cinq fusées et deux demies accolées de gueules et posées en fasces. , soit après dessin :

        - -


      En conséquence, Messire Pandémie Herbst se voit octroyer le fief de retraite de Chauvigny, érigé en Vicomté.

      Il pourra en arborer les armes et se prévaloir du rang et titre qu'après prime allégeance en bonne et due forme.


    Ainsi validons et contresignons le deuxième jour du mois de décembre de l'an de grasce mil quatre cent soixante deux.





[*IG : Pandémie]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://biblioheraldique.forumactif.org
Eléïce de Valten
Super Bibiche
avatar

Messages : 6292
Date d'inscription : 01/11/2014

MessageSujet: Re: [Comté] Chauvigny    Jeu 3 Sep 2015 - 18:01

Citation :
A tous ceux qui la présente liront ou se feront lire,

    Nous, Cléopâtre de Payns, Maréchal d'Armes de France, dicte Rouergue ,en vertu des modalités accordées par le blancseing des maréchaux datant du 19 mai 1462, annonçons,

    Que, conformément aux textes et coutumes héraldiques, faisons acte de la demande de Messire Ancelin Herbst dict aussi Pandémie*, Comte sortant de POITOU, quant à l'élévation à son bénéfice de sa Vicomté, au terme d'un deuxième mandat plein de régnant.

    Qu'après recherches héraldiques dûment entérinées, le fief de Chauvigny peut prétendre à élévation au rang de Comté.

    Qu'après consultation d'armoriaux, l'écu se référant au dict fief est ainsi décrit, « d'argent à cinq fusées et deux demies accolées de gueules et posées en fasce », soit après dessin :


      - -


    En conséquence, Messire Ancelin Herbst voit son fief de retraite de Chauvigny élevé en Comté .

    Il pourra se prévaloir du rang et titre qu'après prime allégeance en bonne et due forme.


Ainsi validons et contresignons le XIVième jour du mois de juillet de l'an de grasce mil quatre cent soixante trois.




[*IG : Ancelin_herbst ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://biblioheraldique.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Comté] Chauvigny    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Comté] Chauvigny
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La prise de Comté-du-Lac
» Comté-de-l'or, de plus en plus lourdingue
» Comté du Périgord-Angoumois [Coopération Judiciaire]
» Histoire du comté de Namur et des Namurois
» Election d'un maire pour Comté-de l'or

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel Bibichin :: Marches héraldiques de France :: Poitou-
Sauter vers: