Forum répertoriant les fiches de fiefs et actes héraldiques du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Marquisat] Dreux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eléïce de Valten
Super Bibiche
avatar

Messages : 5769
Date d'inscription : 01/11/2014

MessageSujet: [Marquisat] Dreux   Ven 28 Aoû 2015 - 14:47



Héraldisme
Fief Marquisal.
Description du Blason : Echiqueté d'or et d'azur, à la bordure de gueules.
Ancien nom :
Devise : -
Actuel Seigneur : Leyah Bleizhmorgan
Ancien Seigneur : Urbs de Valorl
Nom des habitants :

Généralités historiques

  • Le comté de Dreux est un ancien comté de France, nommé d'après la ville de Dreux, sa capitale, située au nord du pays chartrain, sur les confins de la Normandie et de l'Île-de-France, et dépendait originairement du duché de Normandie.

    Importante place forte aux portes de la Normandie, la ville fut incendiée par Henri II Plantagenêt au 12ème, assiégée par les Bourguignons en 1412, par Henri V d'Angleterre en 1421.
    Siège d'un comté cédé par Hugues Capet au comte de Chartres en 991, réuni au domaine royal au 11ème et donné en apanage par Louis VII à son frère Robert, tige d'une dynastie capétienne qui le possédera pendant deux siècles et demi. Réuni à la Couronne par Charles V, le comté fut donné par Charles VI aux d'Albret.

    C'est au XIIème siècle que Robert, fils de Louis VI le Gros, Roi de FRANCE et Comte de DREUX, qui avait cette ville pour résidence habituelle, lui octroya son blason. Les armes étaient un échiqueté d'or et d'azur (bleu) avec le bord de gueules (rouge).
    A la place du bord des gueules, il fit mettre une branche de chêne tout autour par référence aux Druides, dont on croyait qu'ils avaient eu DREUX pour capitale. C'est ainsi que fut réalisée la conjonction des "armes" des druides avec celles du Comte de DREUX.
    Les armes ont été enregistrées dans l'armorial de la Généralité de Paris, le 20 novembre 1696

    Capitale des Durocasses, tribu de la cité des Carnutes.
    -C'est une ville frontière entre le domaine royal et le duché de Normandie, Dreux a longtemps commandé l'accès au royaume. Cela lui vaut d'être une ville royale. Considéré comme une place forte aux portes de la Normandie.
    -Le comté de Dreux, formé de l'ancien pays des Durocasses, couvert autrefois de forêts comme le pays Chartrain, a une histoire commune avec cette contrée jusqu'à la séparation des grands fiefs. C'est en 1031 que nous 'rencontrons les premiers documents constatant l'existence d'un comté deDreux . Ses premiers possesseurs furent les comtes du Perche. En 1378, une dame de cette maison le vendit au roi Charles V. Engagé plusieurs fois, dans les temps difficiles, ravagé ou occupé par les Anglais, il ne rentra dans le domaine royal qu'en 1551.
    - La ville fut incendiée par Henri II Plantagenêt au 12ème, assiégée par les Bourguignons en 1412, par Henri V d'Angleterre en 1421.

    Le site de Dreux correspond à une cuvette au confluent de la Blaise, de l'Avre et de l'Eure.
    La ville fut le chef-lieu d’un comté célèbre : elle fut érigée en commune vers 1108, par Louis le Gros1, ou même, selon quelques-uns, dès 1092. Elle est confirmée par Robert de Dreux en 1180, les bourgeois s’engageant alors à défendre la place contre les ennemis du roi2. Cette place forte soutint divers sièges remarquables. Henri IV la prit en 1593 et la démantela. Dans ses environs se livra la bataille de Dreux (1562), gagnée par les catholiques sur le prince de Condé et les protestants.

    - Capitale des Durocasses, tribu de la cité des Carnutes.
    - Situé à un carrefour de voies romaines.
    - Importante place forte aux portes de la Normandie, la ville fut incendiée par Henri II Plantagenêt au 12ème, assiégée par les Bourguignons en 1412, par - Henri V d'Angleterre en 1421.
    - Siège d'un comté cédé par Hugues Capet au comte de Chartres en 991, réuni au domaine royal au 11ème et donné en apanage par Louis VII à son frère - Robert, tige d'une dynastie capétienne qui le possédera pendant deux siècles et demi.
    - Réuni à la Couronne par Charles V, le comté fut donné par Charles VI aux d'Albret.

    Ville de France dans le Vexin Français. Quelques uns la mettent dans l'Ile-de-France, parce que son Élection est de la Généralité de Paris. Dreux est situé sur la rivière de Blaise, près de son embouchure dans l'Eure. Il est du Diocèse de Chartres, et, a titre de Comté. On prétend que cette ville est une des plus anciennes des Gaules, et qu'elle a été fondée par Drius, quatrième Roi des Celtes, et arrière-petit-fils de Samotes, qui vint habiter les Gaules au temps de Noé. Dreux avait un château sur le penchant d'une colline. Il est maintenant demi-ruiné.
    Le comté de Dreux, formé de l'ancien pays des Durocasses, couvert autrefois de forêts comme le pays Chartrain, a une histoire commune avec cette contrée jusqu'à la séparation des grands fiefs. C'est en 1031 que nous 'rencontrons les premiers documents constatant l'existence d'un comté de Dreux. Ses premiers possesseurs furent les comtes du Perche. En 1378, une dame de cette maison le vendit au roi Charles V. Engagé plusieurs fois, dans les temps difficiles, ravagé ou occupé par les Anglais, il ne rentra dans le domaine royal qu'en 1551. Henri III le donna en apanage à son frère, le duc d'Alençon ; à la mort de celui-ci, il passa à Charles de Bourbon, comte de Soissons, qui le transmit à son fils Louis, tué à la bataille de La Marfée, près de Sedan ; en 1641. Enfin, sauf quelques droits particuliers sur la ville de Dreux, le comté fut définitivement et complètement réuni à la couronne vers la fin du XVIIe siècle.

    C'est au XIIème siècle que Robert, fils de Louis VI le Gros, Roi de FRANCE et Comte de DREUX, qui avait cette ville pour résidence habituelle, lui octroya son blason. Les armes étaient un échiqueté d'or et d'azur (bleu) avec le bord de gueules (rouge).
    A la place du bord des gueules, il fit mettre une branche de chêne tout autour par référence aux Druides, dont on croyait qu'ils avaient eu DREUX pour capitale. C'est ainsi que fut réalisée la conjonction des "armes" des druides avec celles du Comte de DREUX.
    Les armes ont été enregistrées dans l'armorial de la Généralité de Paris, le 20 novembre 1696.




Vestiges préhistoriques et antiques

  • Découvertes préhistoriques et gallo-romaines.
    - Cimetière mérovingien des Bléras.



Architecture civile

  • Ensemble du centre ancien de la ville* (SI) : belles maisons à pans de bois


Architecture sacrée

  • Eglise Saint-Pierre** 13ème, reconstruite 15ème


Liens divers, Photos



Sources

  • http://www.quid.fr/communes.html?mode=detail&id=10063&req=Dreux&style=fiche
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Comt%C3%A9_de_Dreux
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Blason_Comtes_Dreux.svg
    http://www.ville-dreux.fr/Decouvrir/index.php?page=Histoire


Nota Bene : * : Notoire - ** : Exceptionnel - IMH : Inscrit Monument Historique - MH : Monument Historique - SI : Site Inscrit - SC : Site Classé

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://biblioheraldique.forumactif.org
 
[Marquisat] Dreux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le marquisat de l'Ornière
» Quand le Marquisat fait passer les provençaux pour des soumis
» [Dreux] Tournoi en plein air le 21 avril 2013
» Statuts du Marquisat des Alpes Occidentales
» Ma spécialité culinaire, les pâtes instantané !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel Bibichin :: Marches héraldiques de France :: Ile de France-
Sauter vers: