Forum répertoriant les fiches de fiefs et actes héraldiques du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Seigneurie de Came] Sames

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eléïce de Valten
Super Bibiche
avatar

Messages : 6004
Date d'inscription : 01/11/2014

MessageSujet: [Seigneurie de Came] Sames   Lun 17 Aoû 2015 - 19:04



Héraldisme
Fief Seigneurial Vassal de Came.
Description du Blason : Coupé au premier d'azur au cheval passant contourné d'argent sellé de gueules, au deuxième parti de sinople à la bande d'argent chargée de jumelles d'azur, et de gueules à la croix de Malte à huit branches d'argent.
Ancien nom :
Devise : -
Actuel Seigneur : Maelya
Ancien Seigneur : Kassandra Von Wittelsbach dicte Kassie
Nom des habitants :

Généralités historiques

  • Sames formait avec Came et Saint-Pé-de-Léren une baronnie qui dépendait du duché de Gramont et relevait du château de Dax.
  • En 1255, un censier du Chapitre de Bayonne témoigne de l'existence de Sames. Jean de Came paie les dîmes novales des terres qu'il possède à Sames ; les dîmes novales concernaient des terres nouvellement défrichées.
  • En 1312, Raymond Arnaud de Came est aussi seigneur de Sames. Agnès de Came, héritière de Came et de Sames, fille de Jean de Came, épouse Arnaud Raymond II de Gramont vers 1372 ; leur fils Jean I de Gramont est seigneur de Gramont (Viellenave), Bidache, Bergouey, Came et Sames.
  • La terre de Sames restera incorporée à la seigneurie puis au duché de Bidache jusqu'à la révolution. Les Gramont possédaient les droits de haute et de basse justice dans le duché. Le souverain de Bidache se réservait le droit de nommer le bayle, les jurats et le syndic, membres de la Cour de justice qui se réunissait au château de Came. L'assemblée paroissiale désignait quatre jurats, chargés généralement pour un an, de régler les affaires communes : entretien des ponts, des chemins et de l'église, utilisation et police des bois, recouvrement des taxes, organisation des journées de corvées dues au seigneur, (elles semblent avoir été très importantes avec les Gramont), levée des miliciens.
  • C'est sur la commune de Sames que les Gaves Réunis se jettent dans l'Adour (Bec du Gave) ; la Bidouze longe la commune avant de rejoindre l'Adour (Bec de la Bidouze, situé sur la commune de Guiche). Cet important carrefour fluvial était aussi la limite extrême de l'étendue juridictionnelle de Bayonne sur l'Adour (Hourgave). La Bidouze est navigable depuis Came ; c'est cette situation avantageuse, qui incitera les Chevaliers de Saint Jean de Jérusalem d'implanter en 1441 une commanderie (Saint Jean d'Etchart), au quartier Saint Jean, avant le bec de la Bidouze. Un port existait à cet endroit et les, à Irissarry et à Aphat- Chevaliers percevaient péages et taxes sur les marchandises naviguant sur la Bidouze. Ils étaient également présents à Saint Esprit à Bayonne, à Amorots Ospital à Saint Jean le Vieux. Il faut rappeler que les Hospitaliers de Saint Jean avaient pour principale mission de pourvoir aux charges des chevaliers hospitaliers présents en Méditerranée.
  • La commune de Sames, comme ses voisines d'Urt, de Came et de Bidache (la maison de Gramont possédait ses propres haras), possède une tradition équestre affirmée depuis le XVII° siècle. Un haras et un centre équestre fonctionnent au bord des Gaves, au quartier des Iles.
  • Les armes communales reprennent ces divers thèmes. Le cheval est pour le haras et le centre équestre, même si nous ne comprenons pas pourquoi le cheval est contourné. La bande d'argent est l'Adour, dans lequel se jettent les Gaves Réunis et la Bidouze, évoqués par les jumelles d'azur. La croix de Malte, rappelle la présence de la Commanderie des Chevaliers de Saint Jean (ils ont donné leur nom au quartier) ; les Chevaliers de Saint Jean sont désignés Chevaliers de Malte depuis leur installation dans l'île de Malte en 1530.
    Ces armes ont été adoptées par la commune en 2004.


Vestiges préhistoriques et antiques



Architecture civile

  • Château du Poulit.
  • Village aux maisons gasconnes.


Architecture sacrée

  • Eglise romane 12ème.


Sites



Liens divers, Photos



Sources


Nota Bene : * : Notoire - ** : Exceptionnel - IMH : Inscrit Monument Historique - MH : Monument Historique - SI : Site Inscrit - SC : Site Classé

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://biblioheraldique.forumactif.org
 
[Seigneurie de Came] Sames
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Seigneurie de Charmes] Essegney
» [Seigneurie de Charmes] Savigny
» Seigneurie de Cattenom : Theudric Von Strass
» [Seigneurie de Brissac] Quinçé
» Seigneurie de Chaponnay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel Bibichin :: Marches héraldiques de France :: Gascogne-
Sauter vers: