Forum répertoriant les fiches de fiefs et actes héraldiques du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Seigneurie de Came] Bidache/Bidaxune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eléïce de Valten
Super Bibiche
avatar

Messages : 5744
Date d'inscription : 01/11/2014

MessageSujet: [Seigneurie de Came] Bidache/Bidaxune   Lun 17 Aoû 2015 - 18:38



Héraldisme
Fief Seigneurial Vassal de Came.
Description du Blason : Écartelé : au 1er d'or au lion d'azur, aux 2e et 3e de gueules à trois flèches d'or, versées, rangées et accolées en fasce, au 4e d'or au lévrier rampant de gueules et à la bordure de sable chargée de huit besants d'or ; sur le tout, de gueules à quatre otelles d'or posées en sautoir.
Ancien nom :
Devise : -
Actuel Seigneur : -
Ancien Seigneur : Yann Von Wittelsbach
Nom des habitants : Bidachots / Bidachotes

Généralités historiques

  • Lors de la période d'extension du royaume de Navarre vers le nord au XIIIe siècle, avec annexion du pays de Mixe, Bidache entre sous souveraineté du roi de Navarre, d'abord de façon un peu ambiguë —le 22 septembre 1329, lorsque Arnaud-Guillaume III seigneur de Gramont prête pour la première fois un hommage au roi de Navarre pour son château de Bidache, il est stipulé que « si le château ne se trouvait pas en Navarre, ou que quelqu'un y mît opposition, le pacte serait nul à son égard, mais valable pour celui de Gramont » — puis sans doute possible : les hommages réitérés en 1385, 1409, 1429 ou 1434 par les seigneurs de Gramont ultérieurs ne comportent plus de clause restrictive.
  • Au-delà de cette dernière date de 1434, plus trace d'hommage pour Bidache au roi de Navarre. La situation de la paroisse demeure donc plus d'un siècle dans un flou entretenu par les Gramont.
  • La date à retenir dans l'histoire de l'établissement d'une souveraineté à Bidache, c'est 1570 et plus particulièrement le 21 octobre. Ce jour, Antoine Ier de Gramont, qui intervient en sa qualité de maire de Bayonne devant le corps de ville y énonce que Bidache est « tenu par lui en souveraineté, sauf toutefois que le Roi et la Reine de Navarre, de puissance absolue, en puissent autrement disposer à cause de leur grandeur ». Assortie d'une prudente restriction, c'est la première affirmation publique par les ducs de Gramont d'une souveraineté sur leur terre de Bidache.
  • On connaît toutefois un acte plus ancien, mais privé, où Antoine Ier revendique cette « souveraineté », à savoir un legs testamentaire de 1566 où il cède à son épouse l'« usufruit de la souveraineté » sur Bidache.
  • Dès la fin de 1570, les actes affirmant des droits souverains s'accumulent rapidement. Le 13 novembre de cette même année, Antoine Ier signe à Bidache une ordonnance portant règlement de justice comme seigneur souverain ; le 6 avril 1575 il fait publier une coutume spécifique pour cette terre.
  • Plus audacieux encore, Antoine II utilise la formule de majesté « car tel est notre bon plaisir » en clôture d'une ordonnance promulguée le 22 septembre 1596. À partir de cette date, il se qualifie de « souverain » dans ses actes, par exemple son contrat de mariage.
  • Enfin, le document sans doute le plus probant dans le sens de la souveraineté de Bidache, ce sont les lettres patentes par lesquelles le Béarnais Henri IV de France —qui est en même temps le roi Henri III de Navarre— accorde aux habitants de Bidache les mêmes franchises que celles qu'il accorde ailleurs dans ses royaumes de France et de Navarre (ce qui est déjà reconnaître implicitement que Bidache n'en fait pas partie). Dans ce document en effet, le Roi de France et de Navarre qualifie Antoine de Gramont de « souverain de la terre de Bidache » .


Hydrographie

  • Les terres de la commune sont arrosées par la Bidouze, affluent de l'Adour, et par les tributaires de celle-ci, le Lihoury (et ses affluents, les ruisseaux la Pataréna, le Gelous, l'Oyhanchoury et l'arriou de Ménine) et le ruisseau de Lagrabe.


Vestiges préhistoriques et antiques



Architecture civile

  • Le château de Bidache, construit au XIIe siècle, par les ducs de Gramont.
  • Le pont de Gramont sur le Lihoury date du XVIIe siècle.
  • Le pont Romain ou du Moulin date du XVIIe siècle.
  • Ruines du château du XVIIe siècle.
  • La maison Champina, ancien entrepôt commercial, date du XVIIIe siècle.
  • Maisons des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles.
  • La maison Tanneur date du XVIIe siècle.
  • Maisons de maître des XVIIe et XIXe siècles.
  • La maison dite hôtel restaurant basque date de 1586
  • La maison Congrès date du XVIIIe siècle.
  • Le moulin de Gramont ou de Heugas date du XVIIe siècle


Architecture sacrée

  • L'église néo-gothique Saint-Jacques-le-Majeur abrite la crypte des ducs de Gramont.


Sites



Liens divers, Photos



Sources


Nota Bene : * : Notoire - ** : Exceptionnel - IMH : Inscrit Monument Historique - MH : Monument Historique - SI : Site Inscrit - SC : Site Classé

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://biblioheraldique.forumactif.org
 
[Seigneurie de Came] Bidache/Bidaxune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Seigneurie de Came] Bidache/Bidaxune
» [Seigneurie de Charmes] Essegney
» [Seigneurie de Charmes] Savigny
» Seigneurie de Cattenom : Theudric Von Strass
» [Seigneurie de Brissac] Quinçé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel Bibichin :: Marches héraldiques de France :: Gascogne-
Sauter vers: