Forum répertoriant les fiches de fiefs et actes héraldiques du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Principauté] Dourdan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eléïce de Valten
Super Bibiche
avatar

Messages : 6049
Date d'inscription : 01/11/2014

MessageSujet: [Principauté] Dourdan   Lun 10 Aoû 2015 - 21:54



Héraldisme
Fief Marquisal.
Description du Blason : D'azur, à trois pots d'or, au chef cousu de gueules, chargé de trois fleurs de lys aussi d'or.
Ancien nom :
Devise : -
Actuel Seigneur : Ingeburge = Actarius
Ancien Seigneur : -
Nom des habitants :

Généralités historiques

  • Après la mise au jour de tombes préhistoriques, il est possible de situer la première présence humaine à Dourdan autour du VIe millénaire avant Jésus-Christ[7]. L’histoire certifiée de Dourdan commence très certainement dès l’époque du peuplement par les Celtes, comme l’atteste l’étymologie de son nom, Dour signifiant l’eau et se rapportant à l’Orge. Le site était alors situé à la frontière entre les territoires des peuples Carnutes et Parisiis. Dès cette époque, un oppidum fut construit à Dourdan, comme l’atteste la découverte d’outils. Le village se développa dès la période gallo-romaine, fut nommé Dordincum et profita de la richesse du sol en fer et argile pour se spécialiser dans la production de poterie. En 1974 et 1977, deux nécropoles gallo-romaines furent mises au jour à l’Ariscotel et rue des Réservoirs[8].
  • Au IVe siècle, le roi païen Dordanus ordonna à son fils Mesmin de tuer sa sœur Mesme, convertie au christianisme, sur la commune voisine yvelinoise qui porte désormais le nom de Sainte-Mesme[9]. C’est désormais une sainte catholique et orthodoxe fêtée le 7 mai.
  • Jusqu’au début du IXe siècle, la ville fut certainement dévastée par les Normands.
  • Dourdan faisait partie des fiefs de Hugues le Grand qui y fit construire un chastelet Xe siècle où il s'éteint en 956. Ce chastelet perdura suffisamment longtemps pour que Louis VII (1120-1180) en fît, dit-on, une de ses résidences de chasse.
  • Entre 1220 et 1222, un nouveau château fut construit à la demande de Philippe-Auguste à l'emplacement du château capétien. Il reprend les caractéristiques des châteaux philippiens de l'époque, comparable au châteaux de Gisors ou Angers et dans une moindre mesure au Louvre. Caractéristique de l'architecture militaire de cette époque, il était bâti sur un plan carré, protégé par des tours d'angles et un donjon isolé. S'ajoutait un fossé entourant le château et séparant le donjon.
  • En 1240, Louis IX l'offrit à sa mère Blanche de Castille puis en 1260 à sa femme Marguerite de Provence. Ce fut ensuite un rendez-vous de chasse pour Philippe le Hardi et Philippe le Bel qui le donna en 1307 à son frère le comte d'Évreux.
  • En 1314, à la suite du scandale de la Tour de Nesle, Jeanne II de Bourgogne, un temps compromise fut enfermée dans le donjon du château. Le château devint la propriété de Jean Ier de Berry en 1385 qui fit ajouter les fortifications de la ville. Ce qui n'empêcha pas, pendant la Guerre de Cent Ans, le pillage de la ville par les Anglais en 1428
  • En 1428 au cours de la guerre de Cent Ans, la ville fut assiégée par les troupes de Richard Neville comte de Salisbury qui endommagèrent gravement l’église. En 1430, Étienne de Vignolles dit La Hire, compagnon de Jeanne d'Arc fut enfermé au château, dont il réussit à s’échapper en 1432. Restaurée à la fin du XVe siècle, l’église fut à nouveau saccagée comme le château lors des guerres de religion, notamment en 1567 par les huguenots. En 1591, au mains des Ligueurs, il fut défendu contre les troupes du Maréchal de Biron
  • En 1477, Louis XI réintégra le château au domaine royal, ce qui fut suivi par une série de sièges durant les affrontements entre Armagnacs et Bourguignons. En 1512, pour rembourser la dette du roi, le domaine revint à Louis Malet de Graville jusqu'à sa mort où il fut rendu à Louis XII. Il faisait partie en 1522 de la succession en faveur de François Ier qui le donna en 1526 à sa favorite Anne de Pisseleu, comtesse d'Étampes. Récupéré en 1547 par Henri II, il fut vendu à François de Guise.
  • En 1567, au cours des guerres de religion, les protestants saccagèrent la ville, le capitaine des forces se réfugia dans le donjon qui fut pris le 17 mai 1591. Il fut alors donné par Henri IV à son surintendant des finances Nicolas Harlay de Sancy qui fit construire les bâtiments accolés aux courtines sud, puis au duc de Sully qui fit combler le fossé entourant le donjon et ajouter les écuries.
  • En 1611, Louis XIII racheta le château pour le donner à sa mère Marie de Médicis qui fit construire en 1624 un corps de garde pour loger les mousquetaires. En 1652, Louis XIV l'offrit à sa mère Anne d'Autriche, puis en 1672, il revint à Philippe d'Orléans qui le transformé en 1690 en prison royale.
  • En 1792, le château devint propriété du département français de Seine-et-Oise qui maintint la prison jusqu'en 1819 où elle fut déclassée en prison municipale accompagnée d'un dépôt de militaires jusqu'en 1852, date du rachat par Amédée Guinée, qui le transmet à son cousin Ludovic Guyot, lui-même le laissant à son fils Joseph Guyot. En 1961, sa fille la comtesse Gaillard de la Valdène le vendit en viager à la commune de Dourdan.
  • Suivit alors une période de restauration, le 9 décembre 1964 le château fut classé aux monuments historiques, en 1972, la tour nord-est fut restaurée, entre 1975 et 1977, les fossés entourant le donjon furent dégagés, entre 1980 et 1982, la toiture et une partie de la façade côté cour furent refaites, suivis entre 1983 et 1984 du donjon, d'une tour d'angle et des courtines et de 1986 à 1987 de la réfection de toutes les façades côté cour, et des meurtrières du châtelet.



Vestiges préhistoriques et antiques


Architecture civile

  • Le château de Dourdan est situé en centre-ville de la commune éponyme dans la région naturelle du Hurepoix qui se caractérisait au Moyen Âge par une forêt dense, encore conservée aujourd'hui. Il est situé au creux de la vallée de l'Orge à moins de deux cent mètres au nord du lit de la rivière approximativement à une altitude de cent mètres sur un terrain argileux. Il fait aujourd'hui face à la place Charles de Gaulle occupée par la halle et bordée par l'église Saint-Germain. Autrefois, il était au centre la ville, entourée par les fortifications.


Architecture sacrée


Liens divers, Photos


Sources


Nota Bene : * : Notoire - ** : Exceptionnel - IMH : Inscrit Monument Historique - MH : Monument Historique - SI : Site Inscrit - SC : Site Classé[/list]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://biblioheraldique.forumactif.org
Eléïce de Valten
Super Bibiche
avatar

Messages : 6049
Date d'inscription : 01/11/2014

MessageSujet: Re: [Principauté] Dourdan   Lun 10 Aoû 2015 - 21:55

Citation :
Nous, Lexhor d'Amahir, Maréchal d'Armes de France dict Orléans,
Faisons savoir à tous, par la présente, et au nom du collège des Maréchaux d'Armes de France :

Que nous prenons acte de la volonté de Sa Très Aristotélicienne Majesté Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar, Roi de France, quant à l'octroi d'un fief de mérite sur ses terres franciliennes à Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, duchesse d'Auxerre, baronne de Donzy, Roy d'Armes de France.

Qu'après recherches héraldiques dûment entérinées, confirmons que le fief de Dourdan est bien fief vassal d'Île de France.

Et qu'en conséquence de quoi, dame Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg se voit octroyer le fief de mérite de Dourdan, érigé en Marquisat et portera, après prime hommage en bonne et due forme, «D'azur, à trois pots d'or, au chef cousu de gueules, chargé de trois fleurs de lys aussi d'or.», soit après dessin :



Par notre scel, et suivant le blanc-seing délivré par le Roy d'Armes de France au collège des Maréchaux d'Armes de France, selon les lois héraldiques en vigueur, actons ce document comme valide et conforme aux dites lois héraldiques.

Ce fut faict et scellé en double queue sur cirre jaune, à Paris, le treizième jour de septembre de l'an de grâce mille quatre cent soixante.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://biblioheraldique.forumactif.org
Eléïce de Valten
Super Bibiche
avatar

Messages : 6049
Date d'inscription : 01/11/2014

MessageSujet: Re: [Principauté] Dourdan   Lun 10 Aoû 2015 - 21:55


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://biblioheraldique.forumactif.org
Eléïce de Valten
Super Bibiche
avatar

Messages : 6049
Date d'inscription : 01/11/2014

MessageSujet: Re: [Principauté] Dourdan   Lun 10 Aoû 2015 - 21:56

Citation :
A tous ceux qui la présente liront ou se feront lire,

Nous, Agnès de Saint Just, Roy d'Armes de France, dicte Montjoye, faisons savoir,

    Que, conformément aux textes et coutumes héraldiques, faisons acte de la demande de Sa Majesté Angelyque*, Reyne de France, quant à l'élévation du Marquisat de mérite de Dourdan, sis sur les terres d'Ile de France, au bénéfice de Ingeburge Malzac d'Euphor.*

    Qu'après recherches héraldiques dûment entérinées, le fief de Dourdan peut prétendre à élévation au rang de Principauté.

    Qu'après consultation d'armoriaux, l'écu se référant au dict fief est ainsi décrit, D'azur à trois pots d'or, au chef cousu de gueules chargé de trois fleurs de lys d'or, soit après dessin :



    Que nous attestons avoir été témoin de l'échange des serments vassaliques entre la Régente de France, Deedlitt Cassel d'Ailhaud*, représentant Sa Majesté, et l'octroyée.

    En conséquence, Dame Ingeburge Malzac d'Euphor voit son fief de mérite de Dourdan élevé en Principauté.
    Elle peut dès à présent en arborer les armes et se prévaloir du rang et titre.


Ainsi validons et contresignons le vingt cinquième jour du mois de juillet de l'an de grasce mil quatre cent soixante trois.





[*IG : Angelyque ; Ingeburge ; Deedlitt]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://biblioheraldique.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Principauté] Dourdan   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Principauté] Dourdan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sal'tations vogeurs...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel Bibichin :: Marches héraldiques de France :: Ile de France-
Sauter vers: